lundi 9 octobre 2017

ManifestO 3

Médiathèque de Tournefeuille, septembre 2017

L'invité d'honneur de ManifestO 2017 était Philippe-Gérard Dupuis, photographe, né en 1950: il crée, enseigne, expose et par dessus tout  il aime jouer avec les images et de les détourner artistiquement.

Manifesto's guest of honour was Philippe-Gérard Dupuis, a photographer born in 1950 who creates, teaches, exhibits works and above all loves playing  and artistically reworking the images.



Ici, à la médiathèque de Tournefeuille, le jeu prend le dessus avec la série "Comme si"

Jacqueline Bouard cite Roger Caillois: "Les jeux et les hommes" dans le livre "L'autre" de Philippe-Gérard Dupuis.
"Le jeu est une activité libre, improductive, réglée ou fictive commune aux hommes et aux animaux".

Here at the Tournefeuille Media Center the game takes over with the series "As if"

Jacqueline Bouard is quoting Roger Caillois "Man, Play and Games" in the book "L'autre" by Philippe-Gérard Dupuis describing games as being a voluntary, unproductive, ruled or fictional activity common to man an animals.







Place Saint-Pierre à Toulouse, dans sa série "Aguish", Philippe-Gérard Dupuy met en scène des pommes de terre pour rappeler les origines des Amériques.

Philippe-Gérard Dupuis in his series "Aguish" Place Saint Pierre in Toulouse is presenting potatoes to remind us of the Americas origin.

* Certaines photos on subit malheureusement des déformations à cause de la chaleur à l'intérieur des containers.
* Too bad that a few pictures suffered some damage from the heat inside the containers.



Dans différents ateliers les enfants habillent des pommes de terre.

Children are dressing potatoes up in various little workshops.




"L'autre" Philippe-Gérard Dupuy

12 commentaires:

  1. La médiathèque tout d'abord me fait penser à une maison qui nous a fait de l'oeil dans le village de notre fille : mon mari aimait l'atelier (maison du charron) et la grange qui avait deux pentes de toit, deux murs comme cette médiathèque et aurait pu être aménagée, mais à quel prix au bout du compte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le blog de PGD a des airs avec celui d'Olivier d'Evry par son contenu pris sur le vif. Irving Penn travaillait beaucoup la mise en scène de ses photos. Les photos sont intéressantes mais est ce que l'on aurait plaisir à en avoir une sur son mur est toujours la question que je me pose, et faire un long chemin en sa compagnie ? Tu as > 29 janvier pour venir à Paris, tu sais ce qui te reste à faire. J'étais tentée que nous déménagions en province mais je ne sais plus si nous le ferons.

      Supprimer
    2. Les patates sont mignonnes, je ne me souviens plus si Mlle A jouait comme bcp de petites filles avec un épi de maïs, je crois bien que si > je lui offre sa première poupée.

      Supprimer
  2. Je pose la question à mon mari s'il sait ce qu'est un caddy, il m'a expliqué que c'est une mob bridée pour ne pas aller trop vite et qu'il en avait une (rouge bordeaux) pour aller au lycée. Ma P50 a été remisée dans la loge de notre jardin et puis elle a disparu : l'aîné de mes petits frères l'avait vendue ! Je suis trop bonne, je ne lui en ai jamais fait le reproche !

    RépondreSupprimer
  3. une vieille patate... mais c'est moi!!!! pas besoin d'aller en amérique! bises

    RépondreSupprimer
  4. The prints are very interesting but, I'm not so sure about the potatoes. Lots of art to look at here.

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Thérèse.
    Nous irons du cheval de bois à monsieur patate...
    Très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup ce travail sur les pommes de terre !

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien les portraits NB de PGD.
    La patate au coeur brisé a une coiffure pétard.
    Le cheval a une drôle de tête.
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. J'avais manqué ce billet!
    C'eût été dommage, vu son intérêt.
    Je comprends enfin le rapprochement avec les "trucs bizarres" chez Claude.

    RépondreSupprimer
  9. La série en noir et blanc-mais peut-on y voir réellement du blanc?- en noir sur noir, donc, est d'une force exceptionnelle.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives

Qui suis-je/Who am I