samedi 30 novembre 2019

Andrićgrad/Višegrad (11)


Andrićgrad, Bosnie-Herzégovine, septembre 2019

Andrićgrad, (la ville d’Andrić) une ville à l’intérieur de la ville de Višegrad, créée en 2012 par Emir Kusturica
La ville devait servir de décor à un film retraçant l'histoire du "Pont sur La Drina", célèbre livre d'Ivo Andrić dont je parlerai dans un prochain billet.

Andrićgrad (the city of Ivo Andrić) is a city in a city, created in 2012 by Emir Kusturica
The city was planned to be used in a movie about "The bridge on the Drina", a book written by Ivo Andrić which I will write about in the next post.


MehmedPacha Sokolović & MakarijeSokolović

MehmedPacha Sokolović,grand vizir de Soliman le Magnifique qui fit construire le Pont sur la Drina  par l’architecte Ottoman Mimar Sinan en 1571

MakarijeSokolovićpatriarch of the Serbian Orthodox Church

MehmedPacha Sokolović  the grand vizier of sultan Suleiman the Magnificent who ordered the architect Mimar Sinan Hoca to build the bridge over the Drina in 1571 

MakarijeSokolović  patriarch of the Serbian Orthodox Church between 1557 and 1571



Petar II Petrović-Njegoš (1813-1851)
Prince, évêque et poète serbe du Montenegro
Serbian Orthodox Prince-Bishop of Montenegro


Nikola Tesla 1856-1943) connu pour ses inventions liées à l'énergie électrique.

« Il faut être sain d'esprit pour penser clairement, mais on peut penser profondément et être totalement fou. »

Nikola Tesla(1856-1943) best known for his inventions related to the electrical energy.

“One must be sane to think clearly, but one can think deeply and be quite insane.”


Une église, l'institut Ivo Andric, la mairie, un hôtel, un théâtre, un cinéma, des magasins, des cafés...

 A church, the Andric Institute, the City Hall, a hotel, a theatre, a cinema, shops, cafés...


La statue de Petar II Petrović-Njegoš en face de l'église Saint Lazare (un martyre Kosovar)

The Petar II Petrović-Njegoš ' statue in front of the St Lazar church (a Kosovar martyr)












"Jeune Bosnie" la rue principale

The main street "Young Bosnia street"


On voit E. Kusturica participer à  un tournoi de tir à la corde.

Here we see E Kusturica in a tournament of tug-of-war.


Une peinture murale dédicacée à Gravilo Princip, signée Bisenija Tereščenko


Mural, dedicated to Gavrilo Princip by Bisenija Tereščenko





Andrićgrad vue de la rivière Drina

Pour moi Andrićgrad a une image un peu de propagande.  Ivo Andrić n'a plus son mot à dire.

A slightly propaganda city.  Ivo Andrić  has no say anymore.

18 commentaires:

  1. Beautiful but strange. I love the statue of the vizier and the patriarch.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Not easy to present this city inside a city like Višegrad. I don't have enough on Višegrad itself to blog about it. Next time probably.

      Supprimer
  2. Coucou Thérèse.
    Quelle publication historique !
    Il me faut maintenant parcourir tout les liens pour l’approfondir...
    Très bon dimanche, A +

    RépondreSupprimer
  3. L'Histoire tellement riche d'histoires en tous lieux et en toute vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Fifi, m$eme en restant chez soi heureusement.

      Supprimer
  4. What an interesting place to visit. It looks like you were the only one there.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. In fact there were people on the main street (I am trying to avoid people on pictures) but it's true that by September 1st, tourists were gone.

      Supprimer
  5. Tout cela est étonnant, voire dépaysant.Petar II Petrović-Njegoš (1813-1851)
    J'ai déjà dû entendre parler de Petar II Petrović-Njegoš (1813-1851), évêque et poète serbe du Montenegro...au cours de notre voyage au Monténégro.
    Nicolas Tesla, quel personnage! Digne d'un roman .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas toujours facile d'écrire sur un personnage comme N. Tesla.

      Supprimer
  6. https://balises.bpi.fr/litterature/nikola-tesla-par-jean-echenoz

    RépondreSupprimer
  7. https://www.france.tv/france-3/les-enquetes-de-murdoch/saison-1/7547-l-effet-tesla.html

    RépondreSupprimer
  8. On serait en Italie, je dirais que la place de la mairie a un esprit mussolinien. On cherche toujours des références mais des références en l'occurence il n'y en a point les proportions, les formes sont singulières ainsi que les personnages auquels il est rendu hommage et l'histoire...
    Propagande en effet, surtout les fresques. "Ivo Andrić n'a plus son mot à dire" je me doute de ce que tu veux dire mais je ne connais pas, hélas, Ivo Andrić...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du retard pour le prochain et dernier numéro de la série.

      Supprimer
  9. Intéressant mais je ne sais pas je trouve à cet endroit un côté assez froid.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai préféré ta précédente publication.

    RépondreSupprimer
  11. Je ne connais pas le poète mais je suppose qu'il est le contraire de la la ville qui sans âme et démonstrative.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Qui suis-je/Who am I