dimanche 22 avril 2018

N'oublions pas.../Let's not forget...

22 avril 2018, à la maison/At home

Rien de plus agréable dans la vie que quelques bons rayons de soleil pour célébrer le Jour de la Terre

Nothing more gratifying in life than a few rays of sunshine to celebrate the Earth Day



* Une bonne occasion pour lancer un petit coucou
* A good opportunity to say hi!


16 commentaires:

  1. Coucou Thérèse.
    Petit lézard gris...
    Ils sont plusieurs à hanter notre jardin...
    Je voudrais bien les apprivoiser ce qui me semble impossible!
    Très belle semaine, A +

    RépondreSupprimer
  2. Good for you!!! That lizard makes me think you might have come to Arizona.

    RépondreSupprimer
  3. Quels regards!le tien et celui de ce délicieux lézard : ))
    J'en ai sauvé un hier qui se prélassait devant la télévision!!!mais pour combien de temps,mes félins en raffolent....celui là avait encore sa queue!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ma chère Thérèse. Il est marrant ce petit lézard. Je ferai bien comme lui, à me lézarder au soleil. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  5. La tête au soleil, le reste à l'ombre.
    Pas eu le temps de lézarder ce week-end ni la semaine précédente et pourtant il y avait de quoi.
    Bon maintenant que tout est à peu près en ordre pour le belle saison, je vais pouvoir me reposer.
    Bisous ! Ai pensé à toi.

    RépondreSupprimer
  6. Oh! J'ai cru que c'était la tête d'un serpent ! Une de mes filles avait apprivoisé un lézard avec beaucoup de patience, d'immobilité et une cuillerée de..? Je crois que c'était du miel ou de lait(?) mais je n'en donnerais pas ma main à couper.

    RépondreSupprimer
  7. Excellent ! Toujours jeter un œil dehors avant de s'aventurer au soleil !

    Biseeeeeeeeeeees

    RépondreSupprimer
  8. Coucou !
    Contente de ce petit mot!
    Ma peur des reptiles rejoint le commentaire de ClaudiaLucia.

    RépondreSupprimer
  9. Il me semble que cette photo a été prise en contre-plongée.
    Et ainsi cadrée (en pivotant l'appareil d'environ 45°) je la trouve un peu oppressante.
    On dirait que le lézard a du mal à s'extraire d'une fente qui (telle une faille sismique) va se refermer sur lui !
    Une image qui me donne à penser qu'un de ces jours la terre pourrait fort bien se venger de tout les maux que le genre humain lui fait subir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A vrai dire, j’ai eu la même impression, mais diffuse. Ton analyse a clarifié mon malaise,pas seulement dû à mon horreur des reptiles, 🦎 et des sauriens.



      Supprimer
  10. Hi Thérèse! I'm glad that you are enjoying the sun. It's raining here. :-) The little lizards remind me of the ones I used to catch when I was a boy.

    RépondreSupprimer
  11. les lezards ont une belle beau ! j'aime bien les regarder

    RépondreSupprimer
  12. Pas facile de photographier les lézards non plus que les serpents, les trains ou les bateaux (sauf les voiliers) : trop longs ! Mais tu as trouvé la parade en ne photographiant que la tête (dont l'oeil)

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives

Qui suis-je/Who am I