dimanche 26 novembre 2017

Le cimetière de portraits


Le réfectoire, Couvent des Jacobins, Toulouse, novembre 2017


CI-JE GIS "Groupe Merci"

Un écho à la pièce "La mastication des morts" écrite par Patrick Kermann: une façon de faire vivre les gens de l'au-delà d'un certain petit cimetière, sur une période d'un siècle,  en leurs donnant la parole. Le tout avec humour. Pour ma part je n'ai lu que des passages, vous en saurez plus sur la pièce ici.

The portraits cemetery
This exhibit is echoing the play  "The Mastication of the Dead" by Patrick Kermann: a play where people, over a hundred year period , are given a voice to express themselves from beyond their grave. These people are all from the same village cemetery, unfortunately there is yet no English translation for this humoristic play. 


Nous nous équipons de lampes frontales en entrant, à mon avis la salle n'était pas assez sombre pour que l'effet soit assez marquant mais je suis réputée pour avoir toujours quelque chose à redire...

At the entrance we are given a headlamp, the room is perhaps not dark enough so the effect is not very noticeable but I am the one who has almost always something to say...



"Je ne suis pas morte je repose nuance"
Sophie Larguit 1936-1984
Extrait du livre

I am not dead I am resting nuance
Sophie Larguit 1936-1984
Excerpt from the book 


* Exposition et performance/Exhibit and Performance

19 commentaires:

  1. Coincidentally, the Peregrine book store in Prescott has a regular event called the Death Cafe, where participants are invited to discuss death. Seems to be a growing trend.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Thérèse.
    Ici repose! ici repose! à la fin il n'y a que moi qui travail disait le gardien du cimetière...
    Que la semaine te soit reposante... A +

    RépondreSupprimer
  3. Lu le lien et vu les noms des artistes qui ont participé à cet oratorio. Certains ont fait les beaux jours de la télé, autrefois,’
    As-tu lu « le mec de la tombe d’â-côté »?

    RépondreSupprimer
  4. Oui j'avais aimé et je voulais lire "le viking qui voulait épouser la fille de soie" mais ne l'ai pas encore fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup je viens de l'acheter pour zéro centimes en e book! Si tu ne m'en avais pas parlé... alors merci.

      Supprimer
    2. de rien!
      J’avais moins aimé la suite

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Isn't it? Have you read Bruce's comment? Interesting too but I don't know if I would like to join the group though.

      Supprimer
  6. Heureusement que les titres sont pleins d'humour ! Sinon le spectateur pourrait bien trouver cela lugubre ou comme on dit en anglais gore ! Nuance ! je vais voir le lien tout de suite !

    RépondreSupprimer
  7. J'avais encore perdu le chemin...
    A bientôt !
    Les cercueils, j'aime pas trop !!!

    RépondreSupprimer
  8. Sujet macabre ! Beaucoup de gens (dont je fais partie) ne supportent pas de s'imaginer dans leur tombe. C'est sans doute pour ça que les incinérations vont sans cesse en augmentant..
    "La Mastication des morts" ce titre ne m'est pas inconnu, sans doute en ai-je déjà entendu des extraits sur France-Culture. Merci pour le lien.

    RépondreSupprimer
  9. I love this idea! A bit like Wilder's OUR TOWN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I do not know this book, I'll check on it right now.

      Supprimer
  10. Interesting concept. Very original.

    RépondreSupprimer
  11. Comme dit Tilia c'est macabre. Pas trop pour moi ça.

    RépondreSupprimer
  12. Des morts qui parlent et surtout des morts qui sont entendus...
    J'ai un portrait de ma grand mère ainsi qu'un d'un ancêtre et la Petite P à qui je es i montrés en lui parlant de notre filiation a demandé s'il était morts ensuite devenus des squelettes. A 4 ans et demi on se pose des questions sur le devenir des êtres

    RépondreSupprimer
  13. il y a vraiment des expos incroyables !

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives

Qui suis-je/Who am I