samedi 28 octobre 2017

Abilité

Le long de l'Aure, Bayeux, Calvados, 2017/ Along the river Aure, Bayeux, Calvados, 2017

"Boire une faible quantité d'alcool améliore notre prononciation dans une langue étrangère"
En avez-vous entendu parler dernièrement aux nouvelles?
Ah, comme j'aimerais parler la langue des chats !

Ability
"To drink a small amount of alcohol improves pronunciation in a foreign language"
Have you seen this in the news lately?

Oh, how much I would like to speak the language of cats!

30 commentaires:

  1. J'en ai entendu parler sur une page FB. Perso, je confirme. Pour la prononciation même je ne sais pas mais pour parler c'est sûr.
    Parler la langue des chats je ne sais pas, mais moi, j'aime les langues de chat.
    Bises et bon week-end !

    RépondreSupprimer
  2. certain soir je devrais pouvoir avoir une conversation en anglais avec toi

    j'y crois pas !!

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Thérèse.
    Ben! chat alors tu chavire !
    Les ivrognes ont plutôt la langue pâteuse... lol
    Ce n'est pas gagné pour moi quelque fut la langue.
    J'ai longtemps essayé de comprendre ce que pouvait dire mon chien une chose est certaine c'est lui qui me comprenait et non l’inverse, les animaux sont sans doute plus intelligent que les hommes..
    Très bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
  4. Superbe image, bravo !
    Une illustration du proverbe "Qui a bu boira" ;-)
    Si c'était un chien, on dirait "Qui a bu aboiera"..
    ..ce qui est valable pour ce chat qui aboie (ou presque) !
    Bises et bon dimanche, Thérèse

    RépondreSupprimer
  5. Alors je peux parler d'expérience. Je n'ai jamais aussi bien parlé allemand que quand j'avais bu quelques verres de vin blanc. :-))
    Moi j'aimerais parler la langue des signes... mais pas besoin de trop boire pour bien prononcer. :-)) Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'anxiété disparaît parait-il avec un peu d'alcool. L'avantage de la langue des signes c'est que l'on n'a jamais besoin de crier.

      Supprimer
  6. That is one I have not heard before. I agree about the cats. It would certainly be educational.

    RépondreSupprimer
  7. Mais qui a donné sa langue au chat ?!

    Biseeeeeeeeeeeeeeeeeees

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On la donnait au chien, il y a très longtemps paraît-il.

      Supprimer
  8. Une photo que j'aurais aimé faire. C'est un bien joli moment que tu as su attraper ♥♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fifi, on pourrait s'en échanger des photos et des jolis moments.

      Supprimer
  9. Yes, I saw the news. Je parle a mes chats mais je ne boire pas d'alcool. On parle "catonese" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catonese! Wow! A new word for me, never thought of it...

      Supprimer
  10. Parler couramment italien, me plairait tellement mais...
    Mes chats aiment boire l'eau de la piscine dans la même position que celui-ci ! Tu as photographié parfaitement cette action féline !

    RépondreSupprimer
  11. La parole est d'argent, le silence est d'Aure!

    RépondreSupprimer
  12. Mais Fifi 😍😻😺 parle d'or.

    RépondreSupprimer
  13. C 'est bien connu l'alcool délie les langues ;)

    RépondreSupprimer
  14. Délie les langues mais pas les oreilles ! Et pour parler une langue (et la comprendre) il faut les deux !

    RépondreSupprimer
  15. ce chat blanc... mon fantôme halloween préféré ...! bises

    RépondreSupprimer
  16. Je ne pense pas qu’il faille absolument parler une langue couramment pour comprendre l’autre. Il y a tant de façons de communiquer qu’il s’agisse d’animaux ou d’hommes.
    Bien sûr que des tas de choses nous échapperont mais il me semble que l’essentiel peut passer sans les mots (quelque chose de l’ordre de la sensibilité).

    Nous communiquons avec nos enfants dès la naissance, nous arrivons à comprendre (plus ou moins parfois…), leurs désirs et leurs besoins, alors même qu’ils ne savent pas s’exprimer. Nous savons pourtant les entendre et les rassurer.

    C’est vrai que les chiens sont plus faciles à décrypter que les chats parce que le chien est plus « asservi » si je puis dire. On peut faire obéir un chien alors qu’un chat ne fait que ce qu’il a envie de faire la plupart du temps.

    J’ai toujours eu une sensibilité à 360° et un besoin tactile important, j’aime toucher. Peut-être que c’est à cause (ou grâce) à ça mais il me semble que comprendre l’autre, n’est au final, pas si difficile (dans la vraie vie…).

    La maladie d’Alzheimer de mon père m’a beaucoup appris sur ce sujet. Comment communiquer avec quelqu’un qui a pratiquement tout oublié (y compris la parole et les codes sociaux) ? Je t’assure qu’on peut y arriver.

    Cette photo de matou est très chouette. Je ne sais pas si tu as remarqué que chats et chiens boivent souvent dans des endroits complètement improbables alors même qu’ils ont le choix. Entre la flaque nauséabonde et le bol d’eau fraîche, ils nous surprennent le plus souvent.

    RépondreSupprimer
  17. Encore faut-il avoir l'envie de caresser le chat... C'est la première chose qui m'est venue à l'esprit en te lisant.

    RépondreSupprimer
  18. A wonderful picture right down to the little glimpse of pink tongue!

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives

Qui suis-je/Who am I