vendredi 29 septembre 2017

Manifest'O Village 1

Toulouse, 27 septembre 2017

ManifestO, 15ème festival d'images. Les thèmes sont libres. Avec peu de temps, j'ai choisi d'aller sur la place Saint Pierre où quinze exposants, français et étrangers présentent leurs œuvres, chacun dans leur propre conteneur* maritime.
* Souvent le mot anglais "container" est utilisé pour parler du conteneur pour ne pas confondre avec la grosse poubelle plastique... choisissez.

ManifestO, 15th Images Festival. (in French) There are no predefined themes for this festival. With little time to spare I chose the Saint Peter Square (place Saint Pierre) where fifteen French and foreign photographers exhibited their work, each one in their own maritime container.

Toulouse, Place Saint Pierre, rive droite de la Garonne, septembre 2017/right bank of the Garonne



Parmi les exposants, Aurélia Frey, clin d'oeil ici à Claudialucia, Aurélia Frey transpose à l'image son intérêt pour la littérature et la peinture. Ici "La vie repose sur du silence" elle essaye de saisir "Ce moment où les choses ne sont plus ce qu'elles étaient mais deviennent autres."

One of the exhibitor is Aurélia Frey (in French) a thought here for Claudialucia, Aurélia Frey (in French) transposes her deep interest for literature and painting into images. Here "Beneath life is silence" she is trying to capture "This instant when things are no longer what they were but become others".




11 commentaires:

  1. Pour une expo, bonne idée! Les containers sont très à la mode, actuellement, pour des logements à destination d'étudiants ou de réfugiés, par exemple.
    Je repasserai plus tard voir les liens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, on peut louer des conteneurs à l'extérieur de San Francisco pour y habiter. Pendant la guerre du golfe les conteneurs étaient utilisés comme abris. Très bon rapport prix de construction/qualité.

      Supprimer
  2. une belle compétition avec arles...! bises

    RépondreSupprimer
  3. Des thèmes variés, sans parti pris de la part du spectateur donc...
    Je lis qu'Aurélia Frey a préparé son exposition à l'occasion d'une "résidence" en Norvège dans un monastère ; de même il se passe plein de choses, de rencontres hors du temps en résidence à l'abbaye de Royaumont pas loin de chez moi

    RépondreSupprimer
  4. les photos sont exposées dans des conteneurs ? bonne idée

    RépondreSupprimer
  5. Oh boy, I'd love to see this show.

    RépondreSupprimer
  6. Excellente idée les containers! Toit se concentre dans un petit espace et doit être propice aux rencontres et aux discussions entre passionnés de photo. Si ce n'était si loin je serai venue. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Thérèse.
    Super cette expo !! J'aurais aimé la visiter.
    (Je ne vais pas recopier les propos de Dédé, seulement les souligner)
    Ton premier lien nous mène à "Philippe "Gérard-Dupuy" il photographie (comme il est coutume de dire avec ses images) des "gueules"...
    Très bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
  8. Aurélia. Frey se réfêre à l'écrivain norvégien Tarjei Vesaas.
    De lui, j'ai lu "Palais de glace", et vu une adaptation théâtrale des "Oiseaux", c'est très beau.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Thérèse de mentionner Aurélia. J'apprécie de voir le lieu où sont installés les containers. C'est vrai, Miss Yves a raison, l'oeuvre de Tarjei Vesaas est d'une grande beauté. Il y a dans les photos de A.F l'image d'une barque qui semble suspendue entre eau et ciel et qui rappelle le titre d'un livre de Vesaas : La barque, le soir.

    RépondreSupprimer
  10. Je suis sûre que Dédé aurait eu sa place dans son propre container
    Originale comme présentation mais pourquoi pas.
    Bises

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives

Qui suis-je/Who am I