vendredi 28 juillet 2017

Calamité et chasse au papillon

June 2017, Toulouse Saint Simon

Lucie m'a malheureusement confirmé que ce papillon, Paysandisia archon, est un palmivore qui s'attaque aux palmiers et se charge de les exterminer en pondant des oeufs qui se nourissent de leur sève. Les palmiers se dessèchent et meurent.

A calamitous threat / Butterfly hunting
Lucie has unfortunately confirmed that this butterfly, Paysandisia archon, is a palmivore which attack palm trees and takes care of their extermination by letting the eggs feed on the sap of the trees. The palm trees then dry and die.


July 2017, Toulouse Saint Simon / July 2009, Aniane, Hérault, South of France

Ce palmivore a déjà fait des dégâts considérables et il est difficile d'en venir à bout, on utilise différentes techniques pour les éradiquer: des vers, de la glue, des phéromones synthétiques; les produits chimiques sont à éviter.

This butterfly has already caused considerable damages and it is pretty hard to get rid of them. One  uses worms, glue or synthetic pheromone.; chemical products are to be avoided.


Le mélithé du mélanpyre (Metitaea athalia) ,lui, visite souvent notre unique parterre de fleurs plus où moins sauvages. Il est charmant.

The Melitaea athalia (Heath fritilary) is a butterfly of the family Nymphalidae and by what I read can't be found in the US. It is landing quite often on our pretty wild flowerbed. It's a darling!

15 commentaires:

  1. Coucou Thérèse.
    Allons bon, moi qui ai plutôt de la sympathie pour les insectes en voici un pas sympathique du tout, du moins pour les palmiers !
    Très bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
  2. les palmiers attaqué en paca les platanes sur le canal du midi
    Idéfix va beaucoup pleurer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'inspiration pour un nouvel album?

      Supprimer
  3. On s'attaque tous à quelque chose pour vivre :-(
    Tes photos sont belles !
    Coup de coeur pour la dernière, toute ensoleillée avec son charmant visiteur ♥

    RépondreSupprimer
  4. comme le charançon des palmiers , la pyrale du buis...une calamité en france et en espagne...et dans mon jardin..mais c'est difficile pour moi de tuer ces bêtes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dur mais je pense qu'il le faut pour la survie des plantes 😰 et par voie de conséquence des humains...

      Supprimer
    2. C'est grand dommage, j'en conviens, pour le palmier ornemental de nos villes. Heureusement qu'il existe des solutios pour combattre les méfaits de ce papillon de nuit somme toute assez joli.
      Par contre, du point de vue du bien être de la planète et de ses habitants, d'après cet article ce papillon serait plutôt utile pour stopper la prolifération de la culture du palmier à huile. Une culture qui engendre des dégâts considérables en anéantissant des forêts entières au profit de sa plantation, tant en Amérique du Sud qu'en Indonésie où, en outre, ces forêts abritaient des orangs-outangs et les dernières populations de tigres. Et sans parler des méfaits de l'huile de palme sur les artères : tous les cardiologues recommandent bien à leurs patients de ne surtout pas en consommer.

      Supprimer
    3. Merci, Tilia, pour cet ajout très intéressant et le lien. Malheureusement comme il est sous-entendu dans le lien et ailleurs il semblerait que les palmivores ne sont pas aussi nocifs dans leur milieu d'origine, mais cela reste encore à déterminer. J'espère que tu as raison...
      Grâce à toi et en consultant une liste de produits contenants de la palme ou des dérivés je viens de m'apercevoir qu'il y en avait dans ma lessive soit disant écolo... zut.

      Supprimer
    4. enfin dans la lessive que j'utilise... ce n'est pas Ma lessive ⚗️

      Supprimer
  5. Alors il va falloir sortir ton filet et partir à la chasse aux papillons!
    :-)

    RépondreSupprimer
  6. En fait, j'ai bien l'intention d'aller m'en procurer un... en attendant on utilise une tapette et une raquette de tennis...

    RépondreSupprimer
  7. I had never heard of a butterfly that causes damage to plants. Interesting.

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que le papillon du palmier ne va pas venir jusqu'aux miens.
    C'est dommage pour la côte d'azur, les palmiers en sont des atouts, tout les platanes du canal du midi.
    Pas beaucoup de papillons chez moi avec tout ce que le paysan balance dans son champ.
    Bises

    RépondreSupprimer
  9. Nos jolis papillons autochtones font notre bonheur!
    Quand on introduit u nouvel élément sans qu'il n'ait de prédateur, tout l'équilibre est fragilisé. Ensuite s'opère une régulation!

    RépondreSupprimer
  10. Calamitas!
    Un roman de Maurice Leblanc, me semble-t-il ...
    J'admire les couleurs des photos 2 et 3

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives