lundi 22 janvier 2018

Plutôt une broderie qu'une tapisserie

Pour faire écho à Miss Yves, suite à son billet sur les tapisseries de Jean Lurçat à Aubusson.

Echoing Miss Yves following her blog post about the Aubusson tapestries by Jean Lurçat.


Entrée du Musée de la Tapisserie, rue de Nesmond, Bayeux
Entry to the Bayeux Tapestry, rue de Nesmond, Bayeux


L'histoire étonnante de la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant sur une "tapisserie" en neuf panneaux, d'environ 70 mètres de long et haute d'environ 50 cm.

Embroidery rather than tapestry
The amazing story of the conquest of England by William the Conqueror on a "tapestry" of roughly 70 meters long and 50cm high.







Notez la perspective du bateau placé au second plan derrière Mora, le bateau de Guillaume, acheté par sa femme Mathilde.

Notice the created perspective with the boat behind William's own boat, Mora, bought by his wife Mathilde.



Le 14 octobre 1066, William et son armée normande s'apprêtent à affronter l'armée d'Harold Godwinson, roi d'Angleterre.

On October 14th 1066, Guillaume and his troops are ready to face the army of Harold Godwinson, King of England. 







Petite scène coquine pour voir si vous suivez toujours...

Here a playful scene to see if you are still paying attention...



Ici Harold essaye de se retirer une flèche de l’œil peu avant sa mort.
Guillaume Le Conquérant est couronné roi d'Angleterre en 1066, le jour de Noël.

Here Harold is trying to pluck an arrow from his eye a few moments before his death.
William the Conqueror is crowned King of the English on Christmas Day 1066.

Rue des Augustines

29 commentaires:

  1. Avec des images coquines c'est... plus... mieux... bien...,!🙈

    RépondreSupprimer
  2. j'ai entendu dire qu'elle serait prété à l'Angleterre cette année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attendons mais c'est une excellente initiative.

      Supprimer
  3. That makes me want to go read history about this.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I did not find anything really interesting other than the given link.

      Supprimer
  4. Bravo Thérèse, pour le coup d’œil !
    La scène équivoque que tu as judicieusement repérée dans cette immense BD me semble une représentation simplifiée de "Persée délivrant Andromède" (épisode relaté dans "Les Métamorphoses" d'Ovide) au moment où Persée, après avoir vaincu le monstre, tend les bras à Andromède qui a préalablement accepté de l'épouser.
    Les franges noires pendant aux poignets de la jeune femme (qui auparavant était enchaînée à un rocher) pourraient être les liens que le héros, épris de sa beauté au premier regard, vient de trancher pour la délivrer du monstre marin qui la menaçait...
    Sur la tapisserie, le monstre marin est visible à droite de la femme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce complément d'information Tilia.

      Supprimer
  5. Moi j'aime bien la scène coquine. :-) J'ai ri en voyant les grosses paluches du monsieur. :-))
    Par contre, j'ai eu mal pour Harold... Aïe.
    Finalement nos ancêtres avaient déjà des BD. Mais sans les bulles. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  6. Coucou Thérèse.
    Bien vue par Dédé, nous avons ici l’ancêtre de la B D..
    Dire que la France doit prêter la tapisserie à la "perfide Albion" cela est il raisonnable ?
    Très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  7. magnifique travail ! :) ceci risque de t’intéresser :) http://scotlandstapestry.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Babzy, je vais écouter avec grand intérêt.

      Supprimer
  8. J'aime bien le commentaire de Dédé.
    Effectivement le Monsieur a des mains disproportionnées, le reste aussi d'ailleurs.
    Mais je ne comprends pas ce qu il y a de noir chez la femme....
    Cela représente quand même un sacré travail.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vraiment de réponse. Je pense à des trous dans la toile mais cela pourrait être une bourse tenue dans la main ce que l'on voit dans d'autres scènes et des poils pubiens mais ceux-ci seraient mal placés. Je pense définitivement à des trous...

      Supprimer
  9. Oui, oui , nous suivons, nous TE suivons !
    Dis-moi:« playful scene » est la traduction exacte de « scène coquine »? ????
    ????
    Sur ce thème, lectures prévues au musée pour la ST- Valentin.
    Le prêt de la tapisserie à la GB...A suivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Scène coquine: on peut traduire de plusieurs façons mais je suis loin d'être une experte en traduction... J'ai essayé d'employer un terme qui ne choquait personne, les américains étant assez susceptibles dans ce domaine. J'aurais pu dire "naughty" qui aurait eu une connotation un peu négative, ou "mischievous" mais cela faisait un peu trop littéraire, j'ai préféré le terme "playful" car on garde le sens "d'amusant".

      Supprimer
    2. Je me doutais bien que tu avais choisi une formule euphémistique, voire pudique!

      Supprimer
  10. J'ai une étude détaillée dans ma bibliothèque sur la Tapisserie_ Je vais voir s'il y a un commentaire à propos de cette petite scène- qui fait déjà couler beaucoup d'encre virtuelle.

    RépondreSupprimer
  11. quel travail extraordinaire ! l'histoire racontée par les femmes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas que apparemment. Il y a bien sûr de nombreux articles sur le sujet.

      Supprimer
  12. ET je ne l'ai jamais vue si ce n'est en reproduction cette tapisserie ! Maintenant qu'elle va partir en Angleterre, je le regrette !
    Que viennent faire Persée et Andromède dans cette histoire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce qui concerne le déplacement de la tapisserie les pourparlers sont toujours en cours et ne prendrait effet qu'en 2022 donc tu peux encore planifier...
      Pour ce qui est de Persée et Andromède l'esprit de Tilia s'est envolé en voyant le "monstre marin" et en faisant une analogie sinon Tilia expliquera en lisant ceci.

      Supprimer
  13. There are all kinds of interesting details in this tapestry. It would be fun just looking at it and searching out the little fragments of the story.

    RépondreSupprimer
  14. Je n'ai pas le sentiment que la femme de la scène coquine soit très enthousiaste...

    RépondreSupprimer
  15. C'est une visite à ne pas rater si on est dans la région.
    C'est une oeuvre magnifique et très bien mise en valeur au musée, même si on n'est pas féru d'histoire, on y passe un très bon moment.Je connaissais l'oeuvre par de très nombreuses représentations et études, mais de la voir en face fut un moment plein d'émotions!

    RépondreSupprimer
  16. Comme je la connais bien cette tapisserie et pourtant à chaque fois je découvre d'autres détails ! Merci !
    Et elle va aller à Londres prochainement... Elle traversera la Manche ! Tout un symbole !

    RépondreSupprimer
  17. Many thanks for these pictures! I've been fascinated by the Bayeaux Tapestry since school days.

    RépondreSupprimer
  18. Wonderful photos! For a long time I've wanted to go see this amazing tapestry.

    RépondreSupprimer

Rechercher dans ce blog/Look for something through this blog

Archives

Qui suis-je/Who am I